33 Miles

L'histoire du trio 33 Miles va de pair avec le message émouvant de son deuxième album : One Life . Les membres du groupe, Jason Barton (chanteur principal), Chris Lockwood (guitare – voix) et Collin Stoddard (clavier – voix) prenaient un risque en réalisant leurs rêves lorsqu'ils ont enregistré leur premier album intitulé simplement 33 Miles , il y a moins de deux ans.

Leur acceptation fut presque instantanée. Il s'ensuivit des concerts dans pas moins de deux cents églises dans tout le pays, et les stations radiophoniques ont rapidement fait des succès de plusieurs chansons du groupe. Les journalistes les ont également remarqués, disant de ces jeunes hommes humbles qu'ils étaient « un groupe de performeurs dévoués possédant un extraordinaire talent musical » (InFuse Magazine). Peu de temps après, le trio a reçu une nomination aux Dove Awards dans la catégorie meilleur nouvel artiste de l'année.

Maintenant, en ce qui concerne One Life , l'album révèle le cœur d'un groupe plus résolu que jamais à aimer l'Église avec transparence. Ces hommes, qu'il fait autant plaisir de rencontrer en personne que d'écouter chanter, sont tous mariés, et deux ont des enfants. Bien que la tournée, l'an dernier, les a obligés à parcourir presque deux millions de kilomètres en fourgonnette et des milliers de kilomètres supplémentaires en avion, ils étaient tous très présents à la maison.

La route n'est pas toujours facile (interrogez Chris à propos de l'automobile qui s'est encastrée dans leur loge et qui s'est mise à perdre de l'essence), et la voie aérienne a ses turbulences (demandez à Collin de vous raconter comment ils ont été forcés d'atterrir lors d'un état d'alerte à la tornade), mais les récompenses sont éternelles.

Jason place One Life dans le contexte idéal : « Le thème de l'album est simple, il parle d'aimer Dieu et de vivre pleinement sa vie. »

En effet, One Life résonne de l'expérience de jeter les filets de sécurité et de poursuivre ses rêves. Le premier single, «  One Life to Love  », décrit, dans une mélodie très forte, des hommes et des femmes qui finissent par apprendre à aimer leurs familles et Dieu plus que le travail et l'argent.

« “ One Life to Love ” me fait encore frissonner, dit Jason. Cette chanson nous ramène également à la signification de 33 Miles – l'idée que la vie peut être très courte, que Christ n'a vécu que trente-trois années sur la terre. La question demeure donc : que ferez-vous de votre itinéraire, des années qui vous sont accordées ? »

Collin compare la chanson à l'aventure dans laquelle le groupe s'est lancé, et comment chacun des membres aurait pu ne pas s'engager au lieu de répondre à un appel n'offrant aucune garantie.

« Nous rions entre nous du fait que nous avons abandonné les études très tôt et des possibilités d'emplois que nous avons laissées passer pour faire partie de 33 Miles , mais la chanson dit que l'occasion ne nous est donnée qu'une fois de trouver la chose que nous ne voulons pas manquer, et clairement, ce groupe est une occasion que Dieu nous a donnée pour l'honorer. »

Tel qu'ils l'ont laissé entendre, la formation de 33 Miles n'est pas née sans son pas de foi. Jason chantait déjà en studio et en tournée. Chris avait reçu une bourse et était sur le point de commencer des études à l'éminent Berklee College of Music à Boston (John Mayer, Diana Krall). Quant à Collin, il n'avait plus qu'un semestre à faire avant d'obtenir un diplôme en musique commerciale. Mais il n'y a aucun doute aujourd'hui quant à l'appel et la force qui font partie de leur composante.

Tout comme leur premier single, One Life a été produit par Nathan Nockels (Passion, Point of Grace, Phillips, Craig & Dean) et Sam Mizell (Matthew West), et la participation du grand producteur Brown Bannister (Third Day, MercyMe), pour la première fois sur «  Something Different  », «  Gone  » et «  Apologize  ». Les premiers morceaux représentent une nuance musclée de pop-country sur guitare acoustique qui agrémente la moitié de l'album et découle naturellement des origines louisianaises de Jason, de l'amour de Collin pour le rock classique, et de la passion de Chris pour sa bonne vieille six cordes. «  Apologize  », une ballade indépendante au son classique, souligne doucement les dons de chanteur et de pianiste de Barton et Stoddard, implorant la personne à qui l'on a fait du tort : si j'ai laissé une cicatrice, je tiens en m'en excuser.

Plus loin, «  When It All Comes Down  » et «  One of Those Days  » sont également de style optimiste comparable aux plus grands succès country de notre époque.

«  “C'est pas le jour !” , admet Lockwood, nous l'avons tous dit un jour… Mais ce morceau offre une autre signification à cette expression. Certaines journées sont chargées de désordre et de distractions, mais Dieu est toujours digne de louanges, alors, alléluia, quand même ! »

Certainement, un élément indicatif de la musique de 33 Miles est l'adoration prononcée qui est tellement évidente dans l'impératif «  Jesus Calling  » et l'inoubliable «  My Offering  ».

« Ma chanson préférée, en ce moment, est : “ Jesus Calling ”. Elle saisit le genre de musique que 33 Miles recherchait depuis un an. C'est ce que vous entendrez sur la scène lorsque vous assisterez à nos concerts, dit Chris avec enthousiasme. Et le message est clair : bien que le monde soit très bruyant aujourd'hui, si vous écoutez, Jésus est toujours en train de parler malgré le vacarme. »

La qualité de la présentation de «  My Offering  » n'est pas moins représentative de 33 Miles : de brillants exemples d'une interaction vocale exceptionnelle et émotionnelle, un concert de guitares, et des paroles poétiques pour l'église, mais qui feraient autant bouger des gens de l'extérieur :

J'ai maudit ton nom ; tu m'as appelé ton enfant. J'étais répréhensible ; tu as subi un procès. Et je vivais égoïstement… Tout seul, j'ai tout gâché, mais tu acceptes mon gâchis comme une offrande.

Chaque morceau de One Life rappelle à l'auditeur ce qui compte par-dessus tout : s'approcher le plus possible de Dieu et de ceux qu'on aime, alignant nos rêves terrestres aux choses d'en haut. Soyez à l'affût des jalons que vous ne voulez pas manquer.

zr

Fermer la fenêtre

bas

onecube.com